Dérivé du MD 454 Mystère IV A, le Super Mystère B2 premier avion supersonique purement français est entré en service dans l’armée de l’air durant l’année 1958. Il a équipé trois escadres de Défense aérienne, la 10e escadre basée sur la BA 110 Creil de 1958 à 1974, la 12e Escadre officiant sur la BA 103 de Cambrai de 1959 à 1977 et la 5e escadre stationnée sur la BA 115 d’Orange de 1961 à 1965.

Bien que non équipé de radar, il a assuré durant toutes ces années son rôle de police du ciel. Plus tard, remplacé par les Mirage IIIC et F1C, sa mission s’est orientée vers le vieillissement des jeunes pilotes en sortie d’école.

Ayant effectué 331811 heures de vol sous les couleurs françaises, il a laissé le souvenir d’un avion sain, sans gros problèmes et avec une « belle gueule », toute en finesse.

Par ailleurs, l’armée de l’Air Israélienne l’utilisera intensément durant les différentes batailles l’opposant aux forces arabes. Plus tard, un certain nombre sera cédé au Honduras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.